• Culpabilité

    L'essence de mon existence prend sa source dans la Culpabilité.

    En cela mon père a formidablement contribué à me faire éprouver ce sentiment.

    Peut-être est-ce pour cela que la séparation en elle-même, constitue pour moi une phobie à ce jour inexpliquée.

    Lorsque ma mère l'a quitté, il a fallu à un moment convenir que j'irai la voir, parfois, même si je vivais avec mon père. Cela a pris beaucoup de temps, parce qu'elle n'a pas elle-même envisagé de me recevoir, et parce que mon père opérait un blocage féroce. La problématique est donc demeurée en suspens, mais latente, pendant trois ans au moins. Durant ces quelques années, je voyais quelques fois ma mère, mais ces moments étaient chaque fois trop courts et donc, sublimés par ailleurs.

    Peu avant ma majorité, les relations avec mon père étaient devenues ingérables. Sa paranoïa explosait, sa méchanceté exultait, et je n'étais pas non plus surhumaine pour pouvoir digérer son attitude. Mon meilleur ami a décidé de contacter ma mère pour l'alerter sur mon état que par tous moyens je tentais de dissimuler.

    Ce fut un pavé dans la mare, ou pire encore, une bombe.

    Ma mère s'est subitement sentie investie d'une mission à mon égard : elle quitta l'appartement qu'elle occupait avec sa partenaire pour se loger seule, afin de me recevoir plusieurs nuits par semaine => 1er motif de culpabilité : par ma faute, elle quittait son logement, et sa nouvelle vie. Je n'ai rien pu faire . J'ai commencé à angoisser lorsque j'ai compris que cette nouvelle organisation allait impliquer mon départ ponctuel et régulier de la maison paternelle. Etant donné la mésentente entre mes parents, j'ai été une sorte de "messager" auprès de mon père, à qui il fallait à présent annoncer que je séjournerais régulièrement chez ma mère. J'ai noirci des dizaines de pages de mon journal intime à cette époque. La culpabilité a commencé à m'envahir, culpabilité accrue par le fait que ma mère et moi "organisions en douce" cette nouvelle vie. J'avais l'impression de trahir mon père.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :