• Ennemie, ma pire ennemie ...

    Cela fait dix ans que je TE fuie.

    Dix ans que je me cache à travers l'esquive, la feinte, l'illusion, le remplissage absurde, pour TOI t'éviter.

    Tu es une inconnue et pleine de risques et de menaces. Tu me fais peur. J'en tremble d'angoisse.

    J'ai tout fais pour me préserver et me cacher, pour ne pas avoir à te croiser un soir, un seul soir, entre ces quatre murs atroces, et trop épais pour m'octroyer toute liberté, tout échapattoir.


    Et pourtant.

    Il a fallu d'un rien pour que fatalement on se retrouve toutes les deux face à face pour de bon, dans la même pièce. J'ai peur.

    Mon psy me disait pourtant de t'affronter, quelques mois "seulement". Vivre avec toi tous les jours, en suis-je seulement capable ?

    A présent je n'ai plus le choix. Mon Ennemie, c'est TOI, c'est MOI, c'est MOI seule, face à moi-même, dans la plus pure neutralité, la plus grande nudité, la fragilité, l'impuissance et à la fois la haine de ce que je suis.

    Je voudrais apprendre à t'Aimer toi, au lieu d'aimer de sombres crétins dénués d'altérité.


    Voilà quelques jours que nous cohabitons. Ce soir je voulais te fuir encore, plus que tout. Et puis le silence, et la solitude, nous ramènent toutes les deux au même endroit.

    Il faudra donc que je t'apprivoise, TOI/MOI, et la solitude, enfin, la solitude à deux, toutes les deux, mon ennemie que j'ai toujours fuie, redoutée, au point d'en faire une véritable et profonde phobie.


    J'ai l'impression de m'infliger du mal, mais je crois que c'est un mal pour un bien.

    Le vrai mal que je me suis obligée à subir, ce fut d'aimer et d'espérer être aimée d'hommes qui n'en valaient pas la peine et qui surtout me méprisaient.

    Je n'ai pu su aimer comme il fallait, et surtout pas M'AIMER moi ....


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :