• Re Nouveau

    Vider un appartement est une tâche ingrate.

    On se retrouve acculé au mur, face à des milliers de choses que l'on aime et qu'on souhaiterait garder, mais dont il faut se séparer. C'est encore une fois une question de rupture.

    Je remplis les cartons sans réfléchir pour autant. Je veux en finir et vite. Je pars, où, je ne le sais pas. Mais je DOIS partir.

    Courir, aller de l'avant, tourner la page, sont mes principales préoccupations.

    J'ai mal de ressasser ce fichu passé avec Vlad. Curieusement je me suis imaginée l'appeler et lui dire que je pars, que je déménage, que je tourne la page. Mais quelque part, il sera toujours ancré en moi, tellement présent que les larmes ne cessent toujours de couler. Cet appartement, je l'avais pris en pensant que NOUS pourrions y vivre ensemble, il était idéal pour deux jeunes amoureux. Mais aujourd'hui je pars, car mon appel est demeuré sans réponse et je dois donc tourner la page, et sortir de ma tête cet amour qui m'a rendue si malheureuse, parce que je n'ai su qu'en faire ...

    Pas un seul jour sans qu'il me manque, mon petit Vlad, mon amour, ma moitié, mon ami, mon confident, mon tout. Mais il est à présent nécessaire pour moi, de partir et de laisser derrière moi ces casseroles dont je n'ai que faire et qui m'empêchent d'avancer, alors que j'ai tant à faire et tant à donner.

    Remplir des cartons, fatalement cela me fait penser à nos nombreux déménagements. La différence, c'est que nous partions ensemble, tous les deux unis, pour un même avenir. Aujourd'hui je suis seule, les larmes coulent, de chagrin et de nostalgie. Bientôt, le soleil ....


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :